Rénover son parquet : Quel type de pose ?

Le type de parquet n’est pas le seul élément déterminant sur le plan esthétique et pratique. En effet, on trouve différents types de pose, mais aussi des motifs de plusieurs natures, qui apporteront une toute autre impression sur votre sol, selon celui que vous choisirez. C’est donc un critère à prendre en considération.

Les types de pose

Il existe trois types de pose distinctes, qui seront plus ou moins simples, compatibles ou non avec le chauffage au sol. Pensez donc à toutes les considérer en fonction de votre installation actuelle.

Pose collée

Comme son nom l’indique, la pose collée correspond au fait de coller directement le parquet sur son support de base. C’est une méthode indiquée pour les parquets massifs ou contrecollés, car ceux-ci pourront être poncés durant leur entretien, et cela sera facilité par cette pose donnant une grande stabilité au revêtement. On pourra l’employer avec un sol chauffant, et ce type de pose vous permettra de varier les décors à volonté. Aujourd’hui on peut coller un parquet sur n’importe quel support, qu’il s’agisse de carrelage, de marbre ou de vieux parquet, entre autres. C’est donc parfait pour la rénovation.

Pose flottante

La pose flottante, de son côté, aura comme avantage de vous offrir une grande facilité au moment de la réalisation. En effet, il suffira de clipser les lattes les unes aux autres, sans avoir à coller ou fixer ces dernières à même le sol. Cela est donc compatible avec la rénovation bien sûr, et offre malgré tout une bonne stabilité grâce à sa masse. On pourra profiter d’un prix inférieur également puisque cela se fait très rapidement. En revanche, il faudra poser un isolant qui viendra s’ajouter à la facture totale pour éviter les désagréments acoustiques.

Pose clouée

La pose clouée est celle que l’on effectuait auparavant, lorsque l’on réalisait ses travaux avec du bois massif. Elle fut alors la plus répandue autrefois, bien que cela ne soit plus ne cas aujourd’hui. Il s’agit d’un moyen très intéressant de poser son parquet, sur le plan qualitatif. Mais celui-ci devra être installé directement à même les lambourdes, ce qui peut représenter un inconvénient quand on rénove, puisqu’il faudra effectuer une dépose totale du revêtement situé en dessous. En effet, impossible de clouer sur du carrelage ou sur un sol en terre cuite, à titre d’exemple.

Les motifs de parquets

Lors d’une pose de parquet, à condition bien sûr d’opter pour une pose collée qui est particulièrement avantageuse pour cela, il sera possible de réaliser des motifs au sol de différentes natures, en fonction de ses envies. Voici les trois configurations les plus vues.

Anglaise : joint perdu ou coupe de pierre

La pose à l’anglaise est la plus classique de toutes les poses, puisque les lattes de bois seront simplement disposées de manière parallèle. C’est donc un motif qui se passe de fioritures, et qui peut être réalisé avec n’importe quel type de parquet. On dit que cette pose est à joint perdu lorsque les frises n’ont pas d’ordre particulier. On coupera les lattes sans pour autant tenir compte des différentes longueurs en créant une irrégularité au sol. En revanche, la pose à l’anglaise à coupe de pierres oblige à être attentif aux grises, car elles alternent toutes les deux travées, et les joints seront alors alignés toutes les deux lignes.

parquet pose à l'anglaise
Pose à l’anglaise

Point de Hongrie

Le point de Hongrie nécessite d’avoir des lames de la même longueur à chaque fois. Le motif obtenu sera en chevrons, et chaque planche sera coupée à 45°, pour former un motif très régulier au sol, en épis. L’effet est esthétique mais nécessite beaucoup de travail puisque chaque latte devra être recoupée.

parquet point de Hongrie
Point de Hongrie

Bâtons rompus

Les chevrons seront présents également dans la pose à bâtons rompus. Cependant, on ne retaillera pas les lames à 45°, et on créera une alternance dans l’imbrication des différents rectangles. Cette variante apporte un peu plus de simplicité, tout en restant dans un motif élégant.

parquet pose à bâtons rompus
Pose à bâtons rompus

> Les dernières fiches pratiques en lignes

Fenêtres

Pour assurer l’isolation phonique et thermique de son habitation, lors d’une rénovation, il est important d’envisager le remplacement des fenêtre et des baies. En effet, il s’agit de l’un des points essentiels, d’un incontournable. Mais avant tout, il faut préparer son projet et se tourner vers les bons interlocuteurs. Pourquoi rénover ses fenêtres ? Les…