Comment choisir mes fenêtres ?

Une fenêtre que l’on pose en rénovation nécessite bien souvent du sur-mesure. En effet, il faudra mesurer soigneusement ses ouvertures pour proposer à son installateur les bonnes cotes. Plusieurs types de fenêtres seront à votre disposition, en fonction du genre d’ouverture qui vous intéresse.

Comment prendre les mesures pour installer une nouvelle fenêtre ?

Pour réaliser une rénovation précise, il sera important de réaliser une prise de cote qui soit très minutieuse. Certaines entreprises vous proposeront de le faire elles-mêmes, en faisant appel à un métreur. En revanche, dans d’autres cas, c’est une manipulation que vous devrez effectuer vous-même, pensez donc à respecter quelques règles précises. Mais avant tout, il est important de comprendre comment fonctionne la pose en rénovation, en fonction de la configuration de la fenêtre.

La composition d’une fenêtre

Une fenêtre se compose de deux parties distinctes. On trouve tout d’abord le dormant, c’est à dire la partie fixe de la fenêtre, celle qui ne bouge pas. Elle est représentée par le cadre qui est fixé à votre mur. Puis on trouve l’ouvrant, qui au contraire, est la partie qui va pivoter ou coulisser pour ouvrir votre fenêtre. S’il est important de bien comprendre ces deux éléments, c’est parce qu’une pose en rénovation se fait généralement sur le dormant existant. Ainsi, la prise de cote se fera en tenant compte de cette règle.

Prendre les mesures de la fenêtre

Pour prendre vos mesures, vous allez donc devoir considérer uniquement la partie ouverte de votre fenêtre. On écarte donc l’ouvrant, et on mesure l’intérieur du cadre, ou dormant, pour obtenir les cotes nécessaires à une rénovation.

Une remarque cependant : si votre cadre existant est vraiment trop abîmé, il sera peut être nécessaire d’effectuer ce que l’on appelle une dépose totale, consistant ainsi à retirer l’intégralité de la fenêtre, dormant et ouvrant. Mais cela engendre des travaux bien plus importants et complexes à mettre en oeuvre.

installer une nouvelle fenêtre

Choisir mes fenêtres : les différents types d’ouvertures

Il existe en tout 4 types d’ouverture différents, et il sera important d’en tenir compte au moment de choisir vos fenêtres. Praticité, encombrement, esthétique sont des critères à considérer au moment d’effectuer ce choix crucial.

À la française

La fenêtre telle que nous la connaissons dans son aspect le plus classique dispose d’une ouverture à la française. Il s’agit donc d’un ouvrant qui pivote selon un axe vertical, souvent à deux battants. La fenêtre à la française s’ouvre toujours vers l’intérieur, sauf rares exceptions. En tout cas, quand on parle de rénovation, c’est plutôt ce type de fenêtre que l’on trouve. Vous pourrez l’installer dans les pièces à vivre, aussi bien sous la forme d’une fenêtre que d’une porte-fenêtre, mais il faudra bien étudier l’encombrement lié à cette ouverture, qui prendra de la place en s’ouvrant évidemment.

Abattant

Le châssis abattant de son côté s’ouvre selon un axe horizontal, et non vertical. C’est tout à fait le type d’ouverture que l’on choisit pour les petites pièces, dotées de fenêtres de petite taille, ou présentant une dimension qui est plus large que haute. On pourra ainsi utiliser la fenêtre abattant dans une salle de bain, dans des toilettes, ou dans un bureau pour ne citer que quelques applications. Sachez que certaines fenêtres sont également dotées d’une ouverture hybride, permettant d’avoir aussi bien un système à la française qu’un abattant dans le même dispositif. C’est intéressant lorsque l’on souhaite pouvoir aérer une pièce sans avoir à ouvrir entièrement la fenêtre.

Coulissant

De son côté, le châssis coulissant va représenter un intérêt important en matière de gain de place. En effet, l’ouverture se fait donc en faisant coulisser la partie mobile de la fenêtre sur un rail au sol. On n’aura donc pas besoin de prévoir d’encombrement au sol pour ouvrir sa fenêtre. C’est souvent le type d’ouverture que l’on choisit quand on met en place des baies vitrées ou portes-fenêtres. En général, pour ce genre de dispositif, le matériau choisi sera l’aluminium, c’est celui qui se prête le mieux à ce type d’ouverture. Léger et maniable, avec son aspect très moderne, il permettra la réalisation de grandes baies vitrées au style contemporain et épuré.

Ouverture fixe

Enfin, certaines fenêtres ne sont pas faites pour être ouvertes. Celles-ci seront ainsi qualifiées de châssis fixe. Généralement, il s’agit non pas d’une fenêtre à proprement parler, mais simplement d’une partie d’un châssis, qui ne présentera pas d’ouverture. C’est souvent le cas pour les fenêtres pourvues d’une imposte, ou pour certaines portes-fenêtres qui présentent des parties fixes au niveau des côtés, en général de part et d’autre d’une ouverture à la française. Cela permet notamment de réaliser des économies sur une vaste baie vitrée, en maintenant quelques parties fixes dont le tarif sera moins élevé.

types d'ouvertures de fenetres

> Les dernières fiches pratiques en lignes

Fenêtres

Pour assurer l’isolation phonique et thermique de son habitation, lors d’une rénovation, il est important d’envisager le remplacement des fenêtre et des baies. En effet, il s’agit de l’un des points essentiels, d’un incontournable. Mais avant tout, il faut préparer son projet et se tourner vers les bons interlocuteurs. Pourquoi rénover ses fenêtres ? Les…