Quel type de prise électrique pour ma maison ?

Il n’existe pas qu’une seule manière d’installer une prise électrique, surtout quand il s’agit d’une rénovation. En effet, plusieurs méthodes existent, et vous pourrez faire votre choix selon votre budget, vos goûts personnels, votre confort pratique, mais aussi selon le type de prise dont il s’agira en matière d’environnement.

La prise en saillie

prise en saillie

La prise en saillie est la manière la plus simple et la moins coûteuse de rénover son installation. En effet, celle-ci ne nécessitera pas de réalisation de travaux importants. Vous n’aurez ainsi pas besoin d’abîmer vos murs pour poser votre prise électrique, il suffira simplement de venir placer une goulotte contenant le fil électrique, à l’extérieur, avec une prise qui sera proéminente vis-à-vis du mur. C’est moins discret que lorsque l’on encastre, mais cela vous coûtera moins cher, et vous n’aurez pas ensuite à réparer votre mur. C’est donc une prise qui se pose facilement et rapidement.

La prise encastrée

prise encastree

En revanche, la prise encastrée nécessite un peu plus de travaux. En effet, lors de sa pose, il sera nécessaire de dissimuler le plus d’éléments possibles. Une saignée sera réalisée dans le mur pour commencer, de manière à passer les fils électriques sans que ceux-ci ne soient visibles à l’extérieur. Puis la prise électrique sera de son côté encastrée dans le mur, il faudra donc penser également à créer un emplacement pour celle-ci. Vous devrez donc par la suite rénover le mur concerné, avec un enduis, mais aussi en rajoutant un revêtement adapté, peinture ou papier peint. Le résultat sera propre, mais la mise en oeuvre plus fastidieuse.

La prise dans le sol

prise dans le sol

Dans certains cas, il peut arriver que l’on nécessite la mise en place de prises électriques à même le sol. C’est une configuration qui s’avère assez rare dans le domaine de l’habitation individuelle, et celle-ci est plutôt propre au secteur industriel ou aux ateliers. Cela permet en effet de brancher ses appareils et de travailler sur un bureau situé au centre d’une pièce. Dans un entrepôt par exemple, cela peut être pratique. En revanche, c’est plutôt rare d’en trouver dans une maison, bien que certains architectes aient recours à ce type de méthode. Généralement, la prise est protégée par un cache pour éviter les incidents.

La prise pour l’extérieur

En extérieur, les conditions ne sont pas les mêmes que dans un habitat classique. En effet, les intempéries amènent de l’humidité, ce qui implique que l’on doive procéder totalement différemment au moment d’installer des prises électriques. Celles-ci sont nécessaires pour brancher divers appareils, sur une terrasse, par exemple. Il faudra néanmoins adapter son matériel, car on ne pourra pas utiliser une prise dédiée à l’électricité domestique. Il faudra s’équiper de matériel intégralement étanche, conçu pour ce type d’utilisation en particulier, afin d’éviter les problèmes éventuels liés à l’humidité.

Votre prise ainsi que votre boîte de dérivation devront donc être étanches, ou insensibles aux éclaboussures. À partir de là, vous pourrez choisir une installation en saillie ou encastrée selon vos souhaits, mais les contraintes seront bien sûr les mêmes qu’en intérieur. Pour le cas d’une prise encastrée, il sera nécessaire d’abîmer le mur et donc de le réparer ensuite. La prise en saillie est donc plus pratique et moins coûteuse à mettre en place, bien que le résultat soit moins propre bien entendu. Vous verrez des goulottes, et les différents boîtiers seront proéminents.

> Les dernières fiches pratiques en lignes

Fenêtres

Pour assurer l’isolation phonique et thermique de son habitation, lors d’une rénovation, il est important d’envisager le remplacement des fenêtre et des baies. En effet, il s’agit de l’un des points essentiels, d’un incontournable. Mais avant tout, il faut préparer son projet et se tourner vers les bons interlocuteurs. Pourquoi rénover ses fenêtres ? Les…