Quel matériau choisir pour ma rénovation ?

Le choix du matériau, dans le cadre d’une rénovation de cloisons d’une maison, est relatif à différents critères, qui sont tout aussi esthétiques que techniques. Le type de pièce, la décoration, les attentes phoniques ou thermiques, voilà quelques éléments qui pourront vous aider à faire votre choix.

Les plaques de plâtre

Définition

Les plaques de plâtre sont généralement utilisées pour doubler les murs de nos maisons ou pour constituer les différentes cloisons séparatives de l’habitation. Il s’agit d’une cloison sèche, et plusieurs types existent, notamment des plaques standard, des plaques hydrofuges pour les pièces humides, coupe-feu, à haute densité…

Avantages

L’avantage des plaques de plâtre telles que le BA13 qui est le matériau le plus utilisé, c’est la facilité avec laquelle on pourra poser ses cloisons avec un peu d’entrainement et d’explications. On peut également choisir différents types de cloisons selon les besoins, et le tout pour un prix plutôt raisonnable.

Inconvénients

Les inconvénients des plaques de plâtre existent également et il est important d’en tenir compte. Lorsque l’on scie les plaques, on peut voir apparaître une poussière assez désagréable, ce qui a tendance à rendre la pose fastidieuse. Certaines colles contiennent également des formaldéhydes qui n’ont pas très bonne réputation au niveau environnemental, idem pour le radon que certaines plaques peuvent relarguer.

renovation maison plaques de plâtre

Les plaques de verre

Définition

Les plaques de verre sont idéales lorsque l’on souhaite ajouter à son intérieur quelque chose de résolument moderne dans son concept. On va alors vitrer la cloison entièrement ou en partie, et on va délimiter les pièces sans pour autant se fixer de limite sur le plan visuel, ce qui est particulièrement attractif.

Avantages

Le principal avantage de ce type de cloison vitrée, c’est le fait que celles-ci laissent passer la lumière de manière somptueuse. On pourra également apprécier l’aspect très esthétique de ce genre de solution, qui est parfaite dans un intérieur façon loft, moderne, contemporain, même un brin idéal dans le design.

Inconvénients

Il est vrai que les plaques de verre sont très onéreuses, que l’on choisisse du verre classique ou acrylique. Il faudra en effet compter 800 à 1500€ le mètre carré, ce qui est un budget tout à fait colossal pour ce type de rénovation. On peut également pointer du doigt le fait que l’intimité peut manquer quand on utilise ce genre de cloison.

La brique

Définition

Tout comme le verre ou les plaques de plâtre, il est possible d’utiliser la brique en tant que cloison intérieure. Celle-ci est dotée de propriétés intéressantes notamment en matière d’isolation. Généralement on utilise des briques creuses, en terre cuite, pour réaliser ce genre de rénovation à l’intérieur d’une habitation.

Avantages

Les briques sont légères, faciles à poser, sont idéales pour réguler l’humidité d’une maison, et permettent également de monter des murs recourbés par exemple. La brique est solide, elle est totalement insensible à l’eau quel que soit son type, et vous offre une durée de vie très importante, ce qui est un critère supplémentaire.

Inconvénients

En revanche, en matière de budget, il sera plus onéreux d’opter pour ce matériau que pour des plaques de plâtre par exemple. Il faudra compter une quarantaine d’euros au mètre carré. De plus, il faudra attendre un délai relativement long avant le séchage du plâtre utilisé pour le montage de ces cloisons intérieures en brique.

cloisonnement brique

Le béton

Définition

Le béton cellulaire fait partie des différents matériaux utilisables dans le cadre du montage d’une cloison intérieure. Celui-ci est intéressant à mettre en oeuvre, plus léger que la brique, assez simple à monter, ce qui en fait l’un des matériaux de prédilections des propriétaires qui effectuent eux-mêmes leurs rénovations.

Avantages

Le béton cellulaire est très isolant sur le plan thermique, grâce aux bulles d’air que les cloisons contiennent. On pourra également signaler qu’il se découpe très facilement, qu’il se monte rapidement, qu’il ne se déforme pas et qu’il n’est pas inflammable. Cela permet d’obtenir un résultat très satisfaisant.

Inconvénients

Il faut avouer que le béton cellulaire est relativement onéreux, aux alentours de 80€ au mètre carré, un coût bien supérieur à d’autres matériaux comme les plaques de plâtre par exemple. Attention également aux pièces humides : il faudra installer un profilé U, un feutre ainsi qu’une colle hydrofuge pour permettre son utilisation.

> Les dernières fiches pratiques en lignes

Fenêtres

Pour assurer l’isolation phonique et thermique de son habitation, lors d’une rénovation, il est important d’envisager le remplacement des fenêtre et des baies. En effet, il s’agit de l’un des points essentiels, d’un incontournable. Mais avant tout, il faut préparer son projet et se tourner vers les bons interlocuteurs. Pourquoi rénover ses fenêtres ? Les…